SÉRIE Découvrez les traditions de Noël du monde entier (3/5)

Noël sera bientôt là! C’est le moment idéal pour voir comment différentes cultures célèbrent Noël sur chacun des cinq continents à travers le monde.

Afrique 🎆

Malawi

Au Malawi, Noël rime avec Halloween. En effet, les enfants malawiens se promènent en frappant aux portes en prévision des cadeaux du jour de Noël. Beaucoup de familles préparent des biscuits et des bonbons qu’elles distribuent aux ces enfants quand ils frappent.

Sénégal (Sénégal)

Les fanals de Saint-Louis se déroulent chaque année, la dernière semaine de décembre sur la place Faidherbe et les rues adjacentes. Entre danses, percussions, défilé des Signares et de fanals, cette parade traditionnelle retrace l’histoire de la ville de Ndar. Ancienne coutume des grandes familles sénégalaises, le fanal remonte au 18ème siècle. La veille de Noël, les Signares, riches métisses sainte-louisiennes, allaient à la messe de minuit, parées de leurs plus beaux atours et bijoux. Elles étaient accompagnées de leurs serviteurs qui éclairaient leur chemin avec des lampions. Des lanternes qui sont devenues, au fil des années, de grands chars aux couleurs flamboyantes, fabriqués par les habitants.

Ethiopie

Comme pour de nombreuses églises orthodoxes à travers le monde, l’Éthiopie suit le calendrier julien, et célèbre ainsi Noël, appelé Ganna (ou Genna) le 7 janvier, ce qui correspond au 29ème jour du mois de Tahsas. Ganna est une occasion strictement religieuse avec ses propres traditions. Le don de cadeaux n’est pas au cœur de la tradition éthiopienne de Noël, il s’agit plutôt de rituels et cérémonies. De nombreux Ethiopiens effectuent un jeûne de 43 jours avant le jour de Noël. Le jeûne commence le 25 novembre, un jour connu sous le nom de Tsome Nebiyat (Jeûne des Prophètes), et se tient jusqu’au 7 janvier. Les Ethiopiens ne mangent qu’un repas par jour pendant 43 jours, les repas doivent être exempts de viande, de produits laitiers et d’œufs qui sont souvent évités pendant les périodes de jeûne. Le jour de Noël, beaucoup de gens portent un vêtement traditionnel appelé Netela. Porté de la même manière qu’un châle, le Netela est un vêtement en coton blanc aux bordures colorées tissées. En ce jour de célébration, il n’est pas rare de voir de jeunes hommes jouer à un jeu semblable au hockey avec un bâton en bois incurvé et une balle appelée Yágenna Chewata. Selon une légende éthiopienne, lorsque les bergers de l’histoire de Noël ont entendu parler de la naissance de Jésus, ils ont célébré la nouvelle avec un jeu spontané en utilisant leurs bâtons en bois!

L’Ouganda

« Noël » en Ouganda se dit Sekukkulu. Les journées qui mènent à Noël sont remplies d’activités de préparation et d’organisation : préparation de la maison, achat de nourriture et préparation des repas. Le jour de Noël, il est temps de marcher jusqu’à l’église pour la messe. Noël est un jour férié en Ouganda et beaucoup de gens vont dans les églises y compris les non-croyants qui se joignent aux célébrations. Noël en Ouganda est un jour de célébration et de prière. Ainsi, la majorité vont à l’église le matin pour prier; et utiliser cette chance de souhaiter aux amis un Joyeux Noël, qui dans la langue locale, se dit « Sekukkulu Ennungi. »

Source : ashbrookeMEDIA

Ghana

De nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, dont la Sierra Leone, la Gambie et le Libéria, organisent des parades qui défilent dans les rues. À Takoradi, dans la région occidentale du Ghana, il y a un carnaval masqué appelé le Fancy Dress Festival qui rassemble des centaines d’hommes et de femmes masqués démontrant leurs compétences en danse et acrobatie. Le Festival (connu localement sous le nom kakamotobi) a lieu de Noël au premier jour de Janvier chaque année par les habitants de Winneba dans la région centrale de Ghana. C’est un festival coloré animé par la musique fanfare. Le festival annuel de mascarade est une célébration de l’ingéniosité et de l’histoire vivante. La tradition de la mascarade est née du contact avec les colonisateurs néerlandais qui ont introduit le port de masques et de vêtements fantaisistes pour socialiser dans de nombreuses villes côtières au Ghana. Les habitants de Winneba adoptent la pratique et l’adaptent en mettant sur place diverses troupes de mascarade, dès les années 1930, pour créer des personnages élaborés et se produire avec des fanfares.

Afrique du Sud

En Afrique du Sud, en Australie et dans les pays de l’hémisphère sud, décembre tombe au cours de la partie la plus chaude de l’été. La tradition nationale du braai (barbecue) a longtemps remplacé la dinde farcie occidentale et le pudding, comme un choix plus pratique et amusant pour Noël et les déjeuners festifs. Préparer un braai n’est pas une simple question de hamburgers et de saucisses sur un gril. Une émission de télé-réalité sud-africaine, Ultimate Braaimasters, est l’émission la plus populaire pour cette période de l’année traduite en 22 langues différentes. En effet, la maîtrise de l’art du Braaing – le contrôle de la chaleur, l’élaboration de la marinade, la préparation des accompagnements – ne peut être atteinte par tout le monde après tout !

Et toi? Comment fêtes-tu Noël dans ton pays?

À venir : ne manque pas la partie 4. Abonne-toi dès maintenant!

As-tu manqué la partie 2 de la série?

Leave a Reply