Je veux une maison à l’intérieur qui est à l’extérieur!

Renaissance, Victorian, Designs coloniaux… La liste pourrait continuer pour décrire ces quatre murs qui gardent un toit au-dessus de notre tête et fournissent la sécurité et le confort à tout moment. Je viens de vendre ma maison et je suis énergiquement à la recherche d’une nouvelle maison qui sera mienne. Mais comment puis-je choisir une maison qui me ressemble?

J’ai de la chance. J’ai pu voyager un peu. Et j’ai cette petite idée flirte avec moi au fond de mon esprit qui me murmure à quoi devrait ressembler cette maison « rêve ». Et ça ne ressemble à aucune des maisons du coin ! 😂 Quand je rencontre des agents d’immobiliers, j’aime leur question « Alors quel style de maison vous inspire ? »

Le genre de maison où je suis à l’intérieur et à l’extérieur en même temps. 😬

Puis vient le visage perplexe. Hummm? Mais il existe! Je ne suis pas fou. Ça s’appelle une maison de cour.

Selon certaines recherches, ce type de logement remonte au début du troisième millénaire lorsqu’il est apparu dans les bâtiments autour de la zone du Tigre et de l’Euphrate (Turquie, Syrie, Irak). Il est probable que le mode de vie dans le désert des nomades arabes a eu une forte influence sur leurs maisons permanentes. En effet, ils ont été habitués à installer leurs tentes autour d’un espace central, qui fournissaient un abri et la sécurité à leur bétail au cours de leurs voyages dans le désert.

Soit dit en passant non, je ne suis pas d’origine arabo-islamique, et est-ce vraiment important?

Mais peut-être devons-nous remonter jusqu’aux Romains et à l’Atrium ? La définition officielle étant «la partie d’une ancienne maison romaine composée d’une cour intérieure et généralement entourée d’une galerie couverte soutenue par deux rangées de colonnes, une galerie connue sous le nom de portique ». Ça ne vous dit rien ?

Source: Wikipédia

Et est-ce une coïncidence que de nombreuses abbayes ont des cloîtres fermés s’ouvrant sur un jardin carré ? Il s’agissait d’une partie centrale de l’immeuble où la « vie » commençait car c’était le point de départ de toutes les activités qui rythmaient la vie des occupants.

Dans mes recherches, je découvre le concept de maisons de cour à travers le monde: la hacienda en Amérique latine avec sa cour centrale, la riad en Afrique du Nord, les cloîtres dans l’architecture religieuse et j’en ai même retrouvé au Japon!

Donc, au final, est-ce vraiment important quel type de style j’aime? Étant un citoyen du monde, je suis probablement un mélange parfait de romain-arabe-latino-japonais … 😂 Ou peut-être, tout simplement, ai-je été séduite par l’appel de l’extérieur comme tant d’autres, peu importe la culture et la situation géographique. Nous pouvons tous simplement apprécier ce type architectural qui s’inscrit dans la réalisation d’un besoin profond d’un espace de vie ouvert. Ouvert, mais fermé aux regards indiscrets (bien sûr)! Nous permettant ainsi de nous réunir à l’extérieur. Et avec l’extérieur.

Alors peut-être que nous ne sommes pas si différents après tout!

N’hésitez pas à lire l’article sur les riads. Découvrez les secrets de ce petit paradis :

Leave a Reply